Sur la LANGUE anglaise (9)


Les Expressions anglaises les plus courantes 


Cette page vous apprendra tout (ou presque) sur les expressions courantes de la langue anglaise ... mais surtout la règle essentielle : utilisez-les le plus souvent possible ! Voici le meilleur conseil que nous vous donnerons.

Elles donneront plus de cachet à votre discours, et elles prouveront la richesse de votre anglais. Placées à bon escient dans le cours de la conversation, elles feront l'admiration des autochtones ébahis par ces « Frenchies » qui s'expriment si bien et si « authentiquement ».
Mais, attention, il y a quelques pièges à éviter quand même que nous vous rappelons ci-dessous (en complément de notre précédent paragraphe sur les expressions anglaises)... Jetez également un coup d'oeil ci-dessous à quelques exemples.


Rappel de quelques règles essentielles :

1) Ne perdez jamais de vue qu'une expression est un groupe de mots "figé"... 

Il n'est pas question d'en retrancher le moindre élément, ni d'en ajouter un autre. Et encore moins de changer l'un des mots qui la composent, ou plus simplement d'inverser deux de ces mots.
"Here she comes !" est une expression reconnue, homologuée par l'usage, dirons-nous. A l'inverse, "She comes here !" n'est qu'une phrase banale et maladroite. Pour bien parler anglais, utilisons la première (qu'il faudra apprendre par coeur car on ne peut pas l'inventer), et délaissons la seconde.
N'admirerions nous pas un Anglais qui nous dirait : "Untel est casse-pieds !". Mais notre ébahissement ne serait-il pas fortement diminué s'il nous disait : "Untel est grand casse-pieds !". Cette admiration ne disparaîtrait-elle pas totalement s'il affirmait : "Untel est brise-pieds !" ou encore "Il est casse-jambe !" ... par contre laissons- le s'essayer à employer "Il est casse-bonbons !", et même (c'est toujours moins grossier dans la bouche d'un étranger) : "Il est casse-couilles !". Assurons-nous toutefois qu'il est bien conscient de ce qu'il dit !


2) Une expression ne se traduit pratiquement JAMAIS mot à mot dans une autre langue. 

Non, inutile d'insister ! 
Les expressions sont des tournures très intimes d'une langue, issues de la culture propre à chaque peuple (d'origine populaire ou littéraire) et elles ne passent pas "telles quelles" dans les langues voisines. 
Pour en revenir à notre exemple de tout à l'heure, comment diriez-vous "casse-pied" en anglais ? N'est-ce pas là une bonne question ? Et inutile de bricoler une phrase avec les mots "break" et "foot" que vous avez si bien appris ! Cela n'aurait aucun sens pour nos amis anglais, pas plus que la phrase "C'est en haut jusqu'à toi !" n'en aurait pour nous. Il faut dire que notre ami british pensait bien faire en vous traduisant l'expression "It's up to you !" qu'il pensait bien que vous ne comprendriez pas ! Eh bien, c'est raté. La traduction mot à mot est encore plus obscure que l'original comme c'est souvent le cas. Il aurait dû dire : "C'est à toi de décider !". Encore eut-il fallu qu'il l'ait appris. 
Mais tout cela nous a fort éloigné de notre "casse-pieds" anglais. Penchons-nous donc à nouveau sur son cas. Nous pourrions dire : "Let's go back to our sheep !", mais contentons-nous de "retourner à nos moutons !". (Si vous appréciez ce genre d'humour, relisez "Astérix chez les Bretons", la BD de Goscini, ou encore le petit dictionnaire des expressions intitulé "Sky my Husband ! - Ciel mon mari !").  Pour traduire donc l'expression "casse-pieds", il n'y aura pas d'autre solution que de chercher un "équivalent" sans s'attacher à une traduction fidèle. Essayez donc : "He's a pain in the neck !", assez proche d'une de nos expressions, à savoir : "C'est une épine dans le pied". Vous pouvez également utiliser une autre partie du corps, généralement qualifiée de plus charnue : "He's a pain in the a... !",  mais vous paraîtrez beaucoup beaucoup moins bien éduqué(e). Pour rester dans le convenable, essayez également : "How boring he is !"


3) N'oubliez jamais que ces expressions ont toujours un niveau de langue très marqué. 

Afin de pouvoir utiliser une expression dans une langue étrangère, vous l'avez compris, il est indispensable d'en connaître "l'équivalent" dans cette autre langue que nous visons à maîtriser. Cela revient à dire qu'il faut découvrir et apprendre ces expressions par coeur. Mais cela ne suffit pas toujours : Si une expression exprime une idée qui dépasse souvent l'addition des sens des mots qui la composent, elle véhicule également une très forte valeur ajoutée, une couleur, un niveau de langue, un style (recherché, poétique, familier, vulgaire, grossier, etc.) qui est tout aussi important. 
Alors, gare à celui qui néglige cet aspect du langage, car il risque de choquer ses interlocuteurs sans s'en apercevoir, à son insu ! 
Pour intimer à quelqu'un l'ordre de se taire, l'anglais propose "Be quiet !", "Shut your cake hole !", "Shut your gob !" ou "Shut up !". Si le sens, et donc le but recherché, par ces diverses expressions est le même, la "couleur" de chacune d'entre elles n'a rien de commun... A la politesse feutrée d'un "Tais-toi !" s'oppose la familiarité d'un "Ferme ta boîte à gâteaux !", "Ferme ton clapet !" ou la rudesse, pour ne pas dire pire, d'un "Ta gueule !" et "La ferme !".
Et pourtant, nous avons souvent pu le constater, trop de Français semblent ignorer l'agressivité profonde de "Shut up !" et ne pensent pas à mal lorsqu'ils l'emploient. Ils ont tort ! 

Bien entendu, vous avez le droit d'être grossier et de balancer leurs quatre vérités à des Anglais casse-pieds, mais il faut le faire en toute conscience et non pas par accident. Si vous voulez vraiment choquer vos interlocuteurs, l'expression vue plus haut "He's a pain in the neck !" peut devenir (nous avions promis de vous le révéler) "He's a pain in the a... !" Mais, s'il vous plaît, ne dites surtout pas que c'est nous qui vous l'avons apprise. Merci. Nous ne vous avons donné cet exemple que pour que vous le compreniez si vous l'entendez et pour que vous sachiez qu'il ne faut pas le répéter. 

L'écrivain Nathalie Sarraute s'est fait une spécialité de l'utilisation et de la "malaxation" d'expressions courantes. Comprendre un de ses romans ne doit pas être "de la tarte" pour un Anglais ; quant à le traduire dans la langue de Shakespeare, cela relève certainement de l'impossible.


Quelques exemples.

Pour vous aider à améliorer la qualité de votre anglais, essayez donc d'utiliser les expressions suivantes que nous avons tenté de classer par thèmes :

Pour exprimer votre surprise :

Oops !  Ouah ! ou Zut !
(pour exprimer une maladresse) 
Blymey ! 
(familier)
Bon sang !
Look at that !  Regarde-moi ça !
Vise un peu !
I can't believe it !  Je n'en crois pas mes yeux ! 
You don't say !  C'est pas vrai !
You must be joking !  Tu rigoles !
Oh Dear !  Mon Dieu !

Pour mettre à l'aise quelqu'un qui s'excuse :

Don't mention it !   Ce n'est rien !
(There's) no harm !  Il n'y a pas de mal ! 
Never mind !  Pas d'offence !
Ne vous en faites pas ! 
You're welcome !  Vous êtes tout excusé(e) ! 
Don't bother !  Ne vous inquiétez pas !
Pas de problème !

Pour exprimer votre ras-le-bol :

That's too much !  Ça dépasse les limites !
Stop it !  Ça suffit !
That's enough !  Assez !
I can't stand it any more !  Je ne le supporte plus ! 
I'm fed up with it !  J'en ai marre !
j'en ai ras-le-bol !
How boring ! Quelle barbe !

Pour envoyer quelqu'un vertement sur les roses :

It's none of your business. Ce ne sont pas tes oignons.
Let me go !  Lâche- moi les baskets !
Leave me alone !  Fous moi la paix !
Forget it !  Laisse tomber !

Mais ne répétez à personne que c'est nous qui vous avons appris tout ça ! Nous avons une réputation à tenir. C'était juste pour que vous compreniez qu'on vous insulte si vous entendez ça un jour et que vous appréciiez votre interlocuteur à sa juste valeur.

Quelques expressions diverses et variées :

Bottoms up !  Videz vos verres !
Cul sec !
  You have hit the nail on the head. Tu as mis le doigt dessus.
(là où ça fait mal)
Cheers !  A votre santé ! Give me a hand. Donne moi un coup de main.
Here she comes !  La voilà ! He didn't lift a finger Il n'a pas bougé le petit doigt.
Yes, indeed ! Bien évidemment ! It's bullshit. C'est de la merde.
C'est des conneries.
Here you are !  Tiens ! It's like water off a duck's back. C'est comme pisser dans un violon.
It's up to you !  C'est à toi de décider !  It's freezing cold On pèle de froid
I don't care !  Je m'en fous ! At ten o'clock sharp à dix heures pile
I don't mind !  Ça m'est égal ! You deserved it ! Tu ne l'as pas volé.
I'll make do !  Je me débrouillerai !  You looked for it ! Tu l'as bien cherché.
It's worth its while !  Ça vaut le peine ! He is at his wits' end Il ne sait pas à quel saint se vouer.
Keep quiet !  Silence !
Du calme !
Upside down à l'envers 
(= haut en bas)
Keep cool !  On se calme ! inside out à l'envers 
(= l'intérieur à l'extérieur)
Of course !  Bien sûr ! head over tail les quatre fers en l'air
Off you go !  Allez, file ! It's topsy turvy C'est tout de travers / de guingois
Ouch !  Aïe ! It's brand new C'est flambant neuf
See you ! 
See you soon !
A bientôt ! He's spick and span Il est propre comme un sou neuf
See you tomorrow !  A demain ! On purpose volontairement / exprès
That's right !  C'est exact !  Bingo ! en plein dans le mille
What about you ?  Et toi ? He didn't mince his words Il n'a pas mâché ses mots
You'd better !  T'as intérêt ! He's been through a lot Il en a fait des vertes et des pas mûres.
You make me sick ! Tu me dégoûtes ! There were no flies on him Il n'est pas né de la dernière pluie
I'm hungry. J'ai faim He looks tired Il a l'air fatigué
I'm thirsty. J'ai soif It's far-fetched C'est tiré par les cheveux
That's OK ! C'est bon
Tout va bien
You must get him out of a fix Tu dois le tirer d'un mauvais pas
       
and so on ... etc. 

Certaines expressions prennent une tournure sentencieuse plus imagée, ce sont les dictons et les proverbes :

Ils suivent les mêmes règles que les expressions mais ce qui les différencie c'est qu'ils sont souvent d'origine ancienne (parfois issus de la Bible ou d'oeuvres littéraires classiques) et illustrent une idée au travers d'une image assez inattendue.

Expressions anglaises équivalents en français
You cannot have your cake and eat it. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.
The early bird catches the worm. Le monde appartient à celui qui se lève tôt.
Like a bull in a china shop. Comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.
Spare the rod, spoil the child. Qui aime bien, châtie bien.
Like father, like son. Tel père, tel fils.
Never say die. N'abandonne jamais.
Boys will be boys. Les garçons ne changeront jamais.
The last straw which breaks the camel's back. C'est la goutte qui fait déborder le vase.
If you don't like it, you can lump it. Si ça ne te plait pas, ça revient au même.
When the cat is away the mice will play. Quand le chat n'est pas là, les souris dansent.
An Englishman's house is his castle ? (votre propre maison vous semble toujours belle)
You cannot teach an old dog new tricks. On n'apprend pas aux vieux singes à faire la grimace.
You must call a spade a spade. Il faut appeler un chat un chat.
Let bygones be bygones. Oublions le passé.
Beggars can't be choosers. Faute de grives, on mange des merles.
(On ne fait pas le difficile quand on n'a rien)
No beating around the bush with me. Inutile de tourner autour du pot.
and so on ... etc. 

Parfois l'imagination populaire invente de telles expressions :

When pigs fly. Quand les poules auront des dents.
Tit for Tat. Oeil pour oeil, dent pour dent.
Life is not all beer and skittles. La vie n'est pas toujours rose.
Don't teach your grandmother to suck eggs. On n'apprend pas aux vieux singes à faire la grimace.
It's a storm in a tea-cup. C'est une broutille /ou/ C'est une tempête dans un verre d'eau.
There is no place like home. Rien ne vaut son chez-soi.
He kicked the bucket. Il a cassé sa pipe. (= il est mort)
It's raining cats and dogs Il tombe des cordes / Il tombe des hallebardes
Every cloud has a silver lining Après le pluie le beau temps
and so on ... etc.

Vous en trouverez la liste sur Internet (English Idioms)

Il y a certaines expressions françaises pour lesquelles nous n'avons pas trouvé d'équivalent en anglais. Il faut alors tout simplement les expliquer.

Ce fut une douche écossaise. It was a succession of good and bad news.
(It was a hot and cold shower)
Il a les traits tirés. He looks exhausted.
Il est tiré à quatre épingles. He's very well-dressed. / he's trim
and so on ... etc. ...

Dans certaines expressions, les mots ne veulent plus dire ce qu'ils veulent normalement dire. Allez savoir pourquoi !

It's broken English. C'est de l'anglais de cuisine.
It's double-Dutch. C'est du petit-nègre.
It's a hot meal. C'est un plat épicé.
It's a hot-dog. C'est un petit pain avec une saucisse
and so on ... etc. ...

Quelques panneaux de signalisation et autres affichettes sont si courants qu'ils font désormais partie du langage de tous les jours :

No smoking ! Défense de fumer
No Cycling Interdit aux vélos
Give way ! Cédez le passage
No trespassing Défense d'entrer
Private Interdit au public
Wet Paint ! Peinture fraîche
Out of order ! En panne
and so on ... etc. ...
et le plus surprenant, au coin d'une rue en Angleterre ...

Cul-de-sac
(prononcez [kioul-de-sak]

Certaines expressions tournent autour d'un même petit mot (et de son contraire)  :

up   down
fed up tear up sit down
wake up turn up get down
save up speak up look down on
give up cheer up climb down
sit up sum up calm down
get up throw up come down
look up think up walk down
stand up beat up lay down
open up drink up write down
climb up grow up  
shut up make up  
come up walk up  
hands up ! make up your mind  


Et ne croyez pas que vous êtes au bout de vos peines, ce n'est qu'un petit aperçu de tout ce que la langue anglaise vous propose. Il y en a bien d'autres que nous vous laissons découvrir tout(e) seul(e) ...


En attendant d'en apprendre encore plus, vous pouvez toujours jeter un oeil attentif à certaines choses à ne PAS dire !



Thèmes Page d'entrée

 

© BP / PECAS - Octobre 2004
page complétée en août 2009